retour

ADULTES MALTRAITES

http://www.lesadultesmaltraites.fr

Objectif de l'association:

1) Aider les personnes victimes de violence au travail à décrypter les situations de harcèlement, ne plus les subir et agir pour en sortir.

2) Comprendre comment certains managers peuvent être amenés à devenir harceleurs, les aider à mettre en place de nouveaux comportements.


Public concerné :

Toute personne travaillant dans une entreprise publique ou privée occupant un poste de manager ou de collaborateur, à tout niveau hiérarchique.


Types d'interventions :


L'aide aux personnes sera essentiellement apportée par l'organisation de « groupes de parole ». Il sera aussi possible d'apporter des conseils sur un éventuel suivi thérapeutique ou une aide juridique. En outre, l'association se propose d'accompagner les managers sensibilisés par la problématique du harcèlement moral en entreprise.

 

Objectif des groupes de parole
(Paris Vème)  :

Rompre l'isolement  venir parler de la situation de violence se remettre debout !

Une petite participation est demandée pour les groupes de paroles de façon à avoir une animation correcte par une thérapeute.

 

Association « loi 1901 » « Les adultes maltraités »
10, rue des Carmes 75005
Paris Tél : 06 79 02 04 23 http://www.lesadultesmaltraites.fr

 

L'association essaie d'avoir une vision non manichéenne de la problématique du harcèlement :

il y a des patrons harceleurs et parfois même des employés harceleurs;

s'il y a de vrais pervers, dans beaucoup de cas c'est l'environnement économique et la concurrence exacerbée entre entreprises qui entraînent certains managers dans une spirale de violence envers leurs collaborateurs.

Rien n'est jamais tout blanc ou tout noir.


Concrètement, il faut aider les personnes victimes de violence à se protéger le mieux possible mais il faut aussi sensibiliser les entreprises à ces problématiques et faire en sorte que des situations de violences ne puissent être acceptées comme étant inévitables. Certains problèmes peuvent être écartés si on se pose les vrais questions et on réagit. Il ne faut pas banaliser les problèmes de violences, il ne faut pas en minimiser les conséquences sur les victimes, il faut se battre contre l'idée que les personnes harcelées seraient plus fragiles que les autres.


Pour les groupes de parole, une participation financière est demandée pour garantir un certain niveau professionnalisme (animation par uns psychologue clinicienne).

A côté des groupes de parole pour les victimes, nous essayons de développer un travail auprès des entreprises. Contactez-nous!

 

retour